Passer au contenu principal
Faire défiler jusqu'en bas

La science derrière la science

L'équipe du magazine drunk

La science derrière la science

Le lancement d'un nouveau produit n'est pas quelque chose que nous prenons à la légère. Parfois, derrière notre folie il y a une méthode. Parfois , il n'y a que de la folie. Nous avons interviewé Nathan Rivas, notre directeur de la recherche et du développement, pour savoir comment une idée est mise en bouteille, lequel des #suspicious6 est le plus difficile à éviter et lequel est qualifié pour être une catastrophe dans la science des soins de la peau.

Comment l'idée d'un produit vous vient à l'esprit?

Tout commence par un texto avec Tiffany à une heure folle à propos d'une idée, puis il y a une rafale de messages sur les ingrédients. Tout est très sophistiqué. Je ne dors pas beaucoup.

Disons que vous voulez faire une crème pour les mains (je dis ça parce que j'aimerais ça). Quelle serait votre première étape?

Il est bon de commencer par comprendre ce que vous ne voulez pas, si cela tient la route. C'est un peu comme si vous éleviez un enfant et que vous ne vouliez pas qu'il ressemble à l'horrible enfant de votre voisin, alors vous essayer de voir où ils se sont trompés, et vous travaillez à partir de là. 

Il faut donc éviter les grands interdits pour les crèmes pour les mains, qui sont, à mon avis, une texture bizarre et siliconée, un parfum, et enfin une texture trop légère. Il n'y a rien de pire qu'une crème légère pour les mains! Il y en a une que je n'oublierai  jamais. Elle avait en fait un fini sec. UN FINI SEC. Pouvez-vous imaginer appliquer de la crème pour les mains sur des mains sèches qui devient un fini poudré lorsqu'elle sèche? 

À partir de là, il s'agit de savoir ce que vous voulez : les bonnes choses qui répondent aux préoccupations que vous attendez vraiment d'un produit comme la crème pour les mains. Beaucoup d'excellents ingrédients régénérants, une texture onctueuse, tout ce qui aide à réconforter les mains sèches, irritées et inconfortables.

A-Passioni est probablement l'une de nos meilleures réalisations.

Quel est le nombre de formules par lesquelles vous passez? Avez-vous trouvé la bonne dès le départ?

Nous avons eu quelques moments où la première version que nous développons est parfaite, mais ce n'est certainement pas la norme. Dans de nombreux cas, il faut entre 8 et 12 versions, et un délai d'environ 16 à 24 mois. (Par exemple, F-Balm et E-Rase sont passés par 12 versions avant d'être le gagnant de la partie.) Je ne pense pas que nous soyons jamais allés au-delà de 12. 

Parlez-nous des catastrophes. Y a-t-il un nettoyant pour le visage qui vous a donné de l'urticaire dans sa première version? Est-ce qu'une première version de Cocomino a transformé vos cheveux en arc-en-ciel?

Les premières versions de F-Balm n'étaient… pas bonnes. Je n'ai encore jamais eu de réaction avec aucune de nos formules, mais ce sont les premières phases. Oof. 

Drunk Elephant évite notoirement n'importe lequel des Suspicious 6. Qu'est-ce qui a été le plus difficile à éviter?

Les silicones, sans hésitation. Ils sont un excellent raccourci pour stabiliser les ingrédients et contrôler la texture. Malheureusement, ils donnent également la même sensation à tout, beaucoup ne sont pas solubles dans l'eau et peuvent réduire la biodisponibilité des actifs pour la peau. (Tous les ingrédients que vous payez dans un produit doivent pouvoir atteindre la peau et faire leur travail.)

Tout le reste, parfums, huiles essentielles, alcools asséchants, personne n'en a besoin! Le seul alcool que vous voulez vraiment dans une routine est un verre de vin sur le comptoir pendant que vous mélangez votre smoothie nocturne de T.L.C. Framboos, A-Passioni et Lala (ça c'est moi, bref). 

De quel produit êtes-vous le plus fier?

Aïe, ça c'est le plus dur. Nous avons travaillé sur des formules incroyables, le genre de choses que je n'aurais jamais crues possibles. Avant DE, si vous aviez suggéré un sérum de rétinol ou de vitamine C sans silicone qui n'était pas chargé d'huiles essentielles ou d'éthanol, on vous aurez ri au nez. 

Si je devais choisir? A-Passioni est probablement l'une de nos meilleures créations. Fabriquer un puissant rétinol à 1 % sans les suspects habituels (silicones, alcools déshydratants ou parfums), c'est une licorne du développement de produits. 

Lequel a été le plus difficile à formuler?

Les produits capillaires sans silicones sans aucun doûte. C'est difficile parce que nous nous attendons tous à recevoir des résultats similaires à ceux du silicone dans toutes les formules capillaires. Les silicones sont le moyen facile de lisser et d'adoucir les cheveux, d'ajouter de la brillance et d'obtenir un bon résultat. Mais ils peuvent s'accumuler sur le cuir chevelu et les cheveux, et les alourdir.. 

Le problème est que lorsque vous faites des formules sans silicones, vous montrez aux gens l'état réel de leurs cheveux. Si vos cheveux sont très traités, le passage au sans-silicone sera un choc, et vous devrez peut-être chercher des formules plus revitalisantes que celles que vous utilisiez auparavant, car vous n'aurez pas les silicones qui vous font croire que vos cheveux sont en meilleure condition qu'ils ne le sont en réalité. 

Magasinage concernant la publication

Bienvenue à
Drunk Elephant

Merci de ta visite!
Au fait, où es-tu ?